Philosophie

Matière et Esprit

Textes de Sri Chinmoy sur la Matière et l’Esprit

Pas d’opposition entre les deux

Sri Chinmoy réconcilie Matière et Esprit
Sri Chinmoy réconcilie Matière et Esprit

Ces textes sur la Matière et l’Esprit font suite à la Création et l’évolution et la Connaissance et la Conscience de Sri Chinmoy, tirés de son livre « Le Souffle de l’Éternité ». Ainsi dans les textes qui suivent, Matière et Esprit ne sont pas mis en opposition comme nous le faisons souvent en Occident. Au contraire, ils sont vu non seulement comme complémentaires, mais destinés à se rapprocher pour finalement s’unir.

Ces textes sont regroupé dans le livre Eternity’s Breath sous le titre Matter and Spirit :

Matière et Esprit

L’intégralité

La véritable sagesse doit poindre dans la conscience humaine. Affirmations et négations doivent être synthétisées et avancer de front. Le monde doit encore réaliser que l’intégralité est le seul épanouissement absolu du soi.

La Matière

De l’Esprit ou de la Matière, aucun n’est supérieur à l’autre. C’est s’éloigner de la Vérité que de minimiser la Matière pour ne vanter que les mérites de l’Esprit. C’est grâce à la Matière seule que notre enveloppe terrestre a vu le jour.

L’Au-Delà

Pour le matérialiste, l’Au-Delà est irréel, car il se trouve hors du champ de sa vision. Il s’est enquis auprès de ses sens de leur connaissance de l’Au-Delà. « Non, une telle chose n’existe pas ! » lui ont-ils répliqué unanimement.

L’Esprit

L’Esprit, non touché et non contaminé par les imperfections, est le seul portier du Transcendant. Radieux et immaculé, Il porte et soutient le monde. Il n’entretient de relation d’aucune sorte. Ses qualités insurpassables sont à l’opposé de la division, de la dualité et de la multiplicité.

La Vérité éternelle

La Vérité éternelle ne saurait être le monopole de l’Esprit. L’intrépide Matière a elle aussi tous les droits d’en revendiquer sa part équitable.

Notre foi actuelle

Notre foi actuelle en la Matière n’est pas suffisante. Elle doit être fortifiée. En accord avec les Upanishads, déclarons que la Matière aussi est Brahman.

La manifestation

Notre Liberté absolue ne naîtra à la vie que par le biais de l’Esprit. Mais le sein gigantesque de la Matière sera le champ de notre pleine manifestation.

Ensemble

Le matérialiste est conscient de la route qui mène à la Matière. Mais il ne sait pas grand-chose de celle qui mène à l’Esprit. Il semble que la Consolation Eternelle soit extrêmement habile. Elle abandonne en chemin le matérialiste et le spiritualiste, au moment précis où ils cherchent à être indépendants l’un de l’autre.

Le But non-imaginé

Le matérialisme dépasse maintenant de loin les limites de la connaissance sensorielle. Cet obstacle étant levé, la marche du matérialisme peut dorénavant avancer d’une manière sûre et satisfaisante vers son But non-imaginé.

Le choix suprême

Le choix suprême pour un esprit éveillé est l’affirmation sans mélange de la lumière de l’âme se déversant dans le véhicule du mental.

La multiplicité

La multiplicité n’est rien d’autre que le vêtement extérieur de l’unité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *